NE LA QUITTE PAS DU REGARD - Claire Allan

Publié le par Auryn

" Ne crois pas ce qu'il te raconte. " Cette note anonyme glissée dans son casier instille le doute dans l'esprit d'Eli, une infirmière enceinte de sept mois. Simple plaisanterie de mauvais goût ou véritable avertissement ?

Le message fait-il allusion à son mari, Martin, qu'elle sent de plus en plus distant depuis le début de sa grossesse ? Un deuxième message lui parvient bientôt, plus explicite mais surtout plus inquiétant. Puis les menaces se précisent...

Dans l'ombre, une femme semble l'épier. Une femme qui souhaite plus que tout devenir mère...

Ne la quitte pas du regard alterne plusieurs voix – dont celle d'Eli, la future maman, et celle de Louise, qui suit une femme enceinte qu'elle ne juge pas digne d'élever la fillette qu'elle attend. Un suspense dont la tension va crescendo, jusqu'au dénouement... inattendu !

Eli est une jeune infirmière qui mène une vie sereine, avec un époux adorable et ils attendent avec impatience leur premier enfant.
Mais lorsqu'Eli commence à recevoir des lettres anonymes, tout bascule. Elle commence à douter de son mari, de sa meilleure amie et se pose beaucoup de questions sur sa grossesse.
Heureusement, elle peut compter sur sa mère pour l'aider dans cette période difficile où la peur et le s'installent progressivement...
 
Même si "déjà vu", j'avais trouvé le pitch de départ intéressant. Mais malheureusement, je n'ai pas adhéré à cette lecture.
Déjà, je ne me suis pas du tout attachée à Eli. J'avais l'impression de tourner en rond dans ses réflexions et ses peurs. Et je l'ai trouvé assez lisse.
Ensuite, j'ai trouvé la finalité de l'histoire improbable. Le twist et la révélation finales sont inattendus, certes, mais j'ai trouvé ça plutôt absurde.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler.
 
En tout cas, ce suspense psychologique ne la pas fait avec moi. Donc si cette lecture vous tente, je vous laisserais vous faire votre propre opinion.

Publié dans Polars et Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article