LES ECHOS DU SOUVENIRS - Tamara McKinley

Publié le par Auryn

Le nouveau roman de Tamara McKinley nous fait voyager dans le Paris bohème des années 1930. Par l'auteure de La Dernière Valse de Mathilda, plus de 350 000 exemplaires vendus en France.

1936. À peine arrivée à Paris, la Ville Lumière apparaît à Annabelle Blake, jeune infi rmière contrainte de fuir Londres, comme la cité de tous les possibles.
Elle y fait la connaissance d'Étienne, poète en devenir, et de Henri, peintre en quête de reconnaissance. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et à prendre du bon temps. Mais ce Paris bohème n'est pas qu'une fête, d'autant que la guerre civile menace en Espagne...
Deux décennies plus tard, suivant les pas de sa mère, Eugénie, une artiste prometteuse, tombe amoureuse de la capitale sitôt arrivée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son séjour va faire surgir...

Tamara McKinley délaisse le temps d'un roman les paysages sauvages de sa terre natale pour Paris et un Pays basque à feu et à sang, avec le brio qui ont fait le succès de ses grands romans australiens.
 
1936 - Annabelle quitte Londres pour Paris afin de prendre un nouveau départ et trouver un poste d'infirmière.
Très vite, elle est éblouie par la ville lumière et tombe amoureuse d'un jeune artiste.
Après une énième déception professionnelle, elle décide de partir avec son fiancé en Espagne. La guerre civile fait rage et ses compétences d'infirmière seront les bienvenues...
 
Cette fois-ci, Tamara McKinley reste en Europe et nous entraine au front pendant la guerre civile espagnole.
Annabelle et Henri se sont rencontrés à Paris. Elle cherche désespérément un poste d'infirmière et lui vivote tant bien que mal avec ses dessins.
Idéaux et nécessité vont les conduire sur le front espagnol où leur professions seront des plus utiles. Mais leur amour résistera-t-il à cette guerre ?
 
Un roman qui change un peu de d'habitude. La première partie se déroule à la fin des années 30 où l'on suite Annabelle et Henri, des personnages très attachants. Le deuxième partie se déroule à Paris dans les années 50 et nous dévoile les conséquences et le destin de ces deux personnages.
 
Même si ce livre ne fera pas partie de mes préférés, ce fut une lecture agréable. Et pour la première partie, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la série "Les demoiselles du téléphone", pour ceux qui connaissent.

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article