LES VACANCES D'UN SERIAL KILLER

Publié le par Auryn

Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances tant attendues. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane.
Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s’enfuit. Furieux, Alfonse s’arrête dans un snack pour s’enfiler une bière pendant que les deux ados, avec leur manie de tout filmer, s’amusent à planquer leur caméra dans les toilettes, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l’arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l’écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Et, pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer… Une comédie décapante, teintée d’humour noir et d’un zeste de poésie, un hymne à la Belgique.

 

Quand la famille Destrooper part en vacances, mieux vaut ne pas être dans le coin car avec eux tout peux arriver.
La famille Destrooper c'est un peu les parents Bidochon avec les enfants Groseille (du film "La vie est un long fleuve tranquille") sans oublier la grand-mère qui elle par contre est unique et ne ressemble à personne.
 
Deuxième roman de Nadine Monfils que je lis et je suis totalement fan de son univers complètement déjanté.
Des dialogues complètement barrés mais savoureux à lire.
A noter qu'il s'agit de la première apparition de Mémé Cornemuse qui est loin d'être à son potentiel maximum. Donc si elle vous a plu, courrez vite lire les suivants ("la petite fêlée aux allumettes", "la vieille qui voulait tuer le bon dieu"), je pense que vous ne serez pas déçus.
 
Une lecture très drôle et un bon remède contre la morosité.

Publié dans Polars et Thrillers

Commenter cet article