LEVIATEMPS - Maxime Chattam

Publié le par Auryn

http://img.over-blog.com/168x260/2/88/16/16/2010/Leviatemps.jpgParis, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite, il n’a plus supporté la pression, celle de réussir par tous les moyens, celle d’écrire ce qu’on attend de lui.
Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de ce Paris que le monde entier admire. Il veut être confronté au sang et à la violence. A la mort, qu’il appelle de tout son être. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir…
Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.

 

Disparitions et meurtres de prostitués dans le Paris du XX ème siècle. Guy de Timée, écrivain en manque d'inspiration, décide d'enquêter. Une enquête qui va nous promener à travers Paris et son exposition universelle , mais surtout nous entraîner au coeur du mal.
 
J'avoue avoir été un  peu déçue au départ car je m'attendais à lire un polar dans la même veine que la "trilogie du mal". Et il faut bien avouer qu'on en est bien loin.
Passé cette déception, j'ai pris plaisir à lire ce roman qui m'a beaucoup rappelé ceux de Zola. Et je pense que c'est là tout l'intérêt de ce livre. L'auteur a su se renouveler et adopter un style d'écriture totalement différent de celui qui a fait son succès.

L'histoire n'a par contre rien d'exceptionnelle et est assez classique. La fin est cependant digne d'un film d'horreur.
Même si ce polar compte quelques longueurs, il reste agréable à lire, surtout pour l'atmosphère du Paris du XX ème siècle qui est très réaliste.

Publié dans Polars et Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article