LE PREMIER SANG - Sire Cédric

Publié le par Auryn

Le premier sangLes plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous.
Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous capables de les surmonter ?

Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ?

À travers ce nouveau roman étonnant de maturité, Sire Cédric ramène son héroïne aux origines du mal qui l’empoisonne. Le vertige qui la submerge progresse tout au long de l’intrigue, impitoyablement, terriblement. Vos nuits n’ont pas fini de vous surprendre.

 

Dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet. Mais contrairement à "De fièvre et de sang" qui nous plongeait tout de suite en plein cauchemar, cet opus nous entraine de façon plus sournoise dans ce cauchermar.

L'intrigue se met en place tranquillement, comme un brouillard qui s'installe, qui monte petit à petit et qui s'épaissit au fil du temps pour finir par perdre le lecteur dans son raisonnement.

 

Deux années ont passées depuis l'affaire des vampires de la montagne noire.

Eva Swarta est retournée à Paris. Elle partage sa vie entre son boulot d'inspecteur le jour et sa quête personnelle la nuit. Elle espère toujours retrouver le meurtrier de sa mère et de sa soeur.

Avec son collègue Ewan Leroy, elle enquête sur la mort d'un baron de la drogue, retrouvé mort carbonisé à son domicile. Tout laisse à penser qu'il s'agit d'un réglement de compte, mais lorsque des marques de rituels sataniques sont retrouvé sur le corps et que l'on découvre le cadavre d'un bébé congelé dans l'appartement, l'affaire prend une autre tournure.

De son côté, Alexandre Vauvert est resté à Toulouse. Toujours fou amoureux de Swarta, qui le tien à distance, il se noie dans le travail pour oublier. Il enquête sur la disparition d'un riche homme d'affaire dans la région.

 

Deux enquêtes totalement différentes, à plusieurs kilomètres l'une de l'autre. Mais bientôt des similitudes apparaissent, des suspects se recoupent et Eva n'aura pas d'autre choix que de faire équipe avec Vauvert. Mais elle est loin de se douter que cette enquête va la plonger au coeur du mal, sur les traces de celui qu'elle cherche depuis toujours...

 

Cette fois, Sire Cédric nous donne rendez-vous avec le diable. Cet opus est moins sanglant , mais les crimes tout aussi atroce. Le style de l'auteur et les chapitres courts font que l'on tourne les pages sans s'en rendre compte. Et plus on avance plus l'intrigue s'épaissit et celà jusqu'à la dernière page.

La fin de ce roman est plus ou moins un supplice pour le lecteur, car même si l'affaire initiale est résolue, elle soulève beaucoup de questions sur les personnages principaux. Ce qui nous promet, je pense, encore de belles heures de lecture.

Reste plus qu'à être patient.

Publié dans Polars et Thrillers

Commenter cet article