L'EVANGILE DES TENEBRES - Jean Luc Bizien

Publié le par Auryn

9782810002665.gif

Pyongyang, Corée du Nord.

Le dernier pays où le pire n'est pas imaginable...

Seth Ballahan, rédacteur en chef d'un quotidien américain, apprend que Michaël Wong, l'in de ses collaborateurs, est piégé en Corée du Nord. Face à l'absence de réaction de sa hérarchie, Ballahan voit rouge. Contre vent et marées, il décide de secourir le jeune Wong. Dans Pyongyang, la capital fantôme où les hommes ne sont que des ombres, il cherche de l'aide auprès de Suzan, ravissante correspondante d'une ONG canadienne.

C'est alors que le mal absolu surgit : un tueur monstrueux laisse dans son sillage une longue suite de cadavres atrocement mutilés. Paik Dong-Soo, brillant militaire nord-coréen, se lance sur ses traces.

Ils se retrouveront tous, à l'issue d'un parcours halluciné, en un leiu oublié. Celui qu'annonce "L'évangile des ténèbres".

 

Seth Ballahan décide de partir à Pyongyand en Corée du Nord, à la recherche de Mickaël Wong, l'un de ses collaborateurs.

Dans le même temps, Paik Dong-Soo, soldat de l'armée nord-coréen, se voit confier une mission de la plus haute importance ; trouver le tueur en série qui sème des cadavres à tout va dans Pyongyang.

Voici les ingrédients du dernier thriller de Jean Luc Bizien.

 

Nous voilà embarqués en Corée du Nord, pays dont on ne sait pratiquement rien (et pour cause), à la recherche d'un journaliste d'une part, et sur les traces d'un tueur d'autre part.

Pour ces deux missions, nous sommes accompagnés par Seth Ballahan d'un côté, jounaliste à la carrure imposante et assez brut de décoffrage. Il a pour habitude de dire ce qu'il pense, et en Corée du Nord ce n'est pas vraiment une bonne idée.

De l'autre, nous suivons Paik Dong-Soo, soldat d'élite, possédant un sang-froid à toute épreuve. Il se rend rapidement compte que les enjeux de sa mission sont beaucoup plus compliqués qu'il n'y paraît, et que le gouvernement se trouve très impliqué dans cette histoire.

 

Deux enquêtes totalement différentes, deux personnages que tout oppose à l'image du pays qu'ils représentent (les Etats-Unis pour l'un, et la Corée du Nord pour l'autre), mais un seul pays : la Corée du Nord. Un pays où les habitants vivent dans la terreur des soldats et en appliquant les lois du Juche. L'auteur a très bien su rendre l'atmospère du pays, a tel point, que pendant ma lecture, je me suis sentie oppressée, et en ayant l'impression de faire quelque chose de non autorisée.

 

Un très bon thriller, très instructif sur la Corée. Mon manque d'empathie pour Paik Dong-Soo m'a un peu gêné au début (beaucoup trop froid à mon goût). Mais au fil de l'enquête, il s'humanise un peu. Par contre j'ai adoré le personnage de Seth Ballahan. Un mec qui en impose, avec un humour décapant. J'ai hâte de lire la suite de ses aventures.

Publié dans Polars et Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article