SI LOIN DES SIENS - Tamara McKinley

Publié le par Auryn

Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d’infirmière à l’hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l’Angleterre, afin de se rapprocher de Jack, son mari, grièvement blessé au front. Elle a dû se séparer d’Alice, sa fillette de 5 ans, envoyée au Canada pour fuir l’Europe en guerre.
À Cliffehaven, Polly emménage à la Pension du Bord de Mer, tenue par les époux Reilly. Là, elle y fait la connaissance de Danuta, une jeune Polonaise qui a perdu toute sa famille au début de la guerre.
Les deux femmes se serrent les coudes. En effet, bien que Polly soit une soignante qualifiée, l’infirmière en chef de l’hôpital refuse de lui accorder sa confiance et la traite comme une bonne à tout faire.
Au moment où Polly commence à se résoudre que Jack ne survivra peut-être pas à ses blessures, un télégramme parvient à la Pension. Un U-boat allemand a torpillé le bateau dans lequel se trouvait Alice…

 

Voici le deuxième tome de la saga "La pension du bord de mer" de Tamara McKinley.
 
Septembre 1940 - Après le départ de Sally et Ernie (Et le ciel sera bleu), la famille Reilly accueille dans sa pension cinq infirmières dont Polly Brown.
Polly a confié sa fille de 5 ans à sa mère et sa soeur qui partent se réfugier au Canada chez un oncle et elle a rejoint Cliffehaven où elle s'est faite embaucher à l'hôpital afin de veiller sur son mari blessé.
 
On s'attache très vite à Polly qui va devoir affronter bien des épreuves (la convalescence de son mari qui est très lente, la perte de sa famille...)
Heureusement, elle pourra compter sur le soutient de la famille Reilly et de ses pensionnaires.
 
Ce roman nous décrit la vie en Angleterre pendant la Seconde Guerre Mondiale. Une vie où il faut jongler avec les tickets de rationnement et les alertes pour lesquelles il faut se rendre immédiatement dans un abri anti-aérien.
Il aborde également la perte d'êtres chers et la façon dont chacun réagit à ce deuil cruel.
Un roman contenant des sujets sensible et douloureux mais que l'auteur allège grâce à des petites intrigues secondaires moins intenses, voire rigolotes.
 
Comme pour le premier tome, j'ai pris un énorme plaisir à lire ce roman. Les personnages sont très attachants et on est déçu de les quitter en tournant la dernière page.
Et bien sûr, j'ai hâte de connaitre les prochains pensionnaires  de la Pension du bord de mer.
 

 

Publié dans Romans, LPConseil

Commenter cet article