L'AFFAIRE DE LA BELLE ÉVAPORÉE - J.J Murphy

Publié le par Auryn

31 décembre, New York, pendant la Prohibition.
 
En compagnie de ses fidèles amis, Woollcott et Benchley, Dorothy Parker fête le nouvel an à l’hôtel Algonquin. La grande star de théâtre et de cinéma, Douglas Fairbanks, y organise une réception dans sa luxueuse suite. Alors que la soirée bat son plein, l’un des invités, le Docteur Hurst, annonce qu’un cas de variole vient d’être détecté, et l’hôtel est mis en quarantaine. Le cauchemar ne s’arrête pas là : quelques heures après le début des festivités, Bibi Bibelot, l’extravagante vedette de Broadway, est retrouvée sans vie dans un bain de champagne.
 
Dans une course contre la montre, Dorothy va mener l’enquête, épaulée par Sir Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Une investigation à huis clos, où personnages réels et fictifs se croisent et se recroisent. D’un étage à l’autre, questions, dilemmes et révélations s’enchaînent et s’entrechoquent, alors que le meurtrier, lui, continue à échapper aux membres du Cercle Vicieux.

 

Dorothy Parker et ses amis Woollcott et Benchley font partis du cercle de la "Table Ronde"; un groupe passionné par les mystères qui se réunit régulièrement pour essayer de résoudre des énigmes.
 
Aujourd'hui, ils fêtent le réveillon du Nouvel An à l'hôtel Algonquin, invités par le couple Fairbanks, des célébrités d'Hollywood.
Malheureusement, des clients sont atteints d'une maladie contagieuse et l'hôtel est mit en quarantaine.
Afin de passer le temps, Dorothy et ses amis décident de jouer au "Jeu de l'assassin" qui consiste à résoudre un meurtre fictif (un peu comme les Murder-party). Mais le jeu est vite rattrapé par la réalité lorsque Bibi Bibelot, une actrice de Broadway, est retrouvée morte dans la salle de bain des Fairbanks. Commence alors pour nos enquêteurs amateurs une vrai enquête à résoudre...
 
Voici un roman qui sort un peu de l'ordinaire, un mélange entre Agatha Christie et Conan Doyle (qui fait d'ailleurs parti des protagonistes du roman).
On pourrait comparer Dorothy Parker à Miss Marple. Comme elle, c'est une fine observatrice et ce sont les quelques petits détails qu'elle a repéré au fil de la soirée qui lui permettront de résoudre ce meurtre.
Côté ambiance, ce roman nous plonge véritablement dans les années 20 à New York grâce à un subtil mélange entre réalité et fiction, entre personnages fictifs et réels.
 
Il s'agit du premier roman de l'auteur que je lis et j'ai beaucoup apprécié son style et l'humour qui parsème ses dialogues. Et je me laisserais tenter sans problème par les prochaines aventures de Dorothy Parker. D'ailleurs, dans l'attente, je lirais avec plaisir "Le cercle des plumes assassines" qui est la première aventure du personnage.

 

 

Commenter cet article

Éditions Baker Street 29/12/2016 16:49

Merci pour cette belle chronique !
Des exemplaires du livre sont à gagner sur les réseaux sociaux des Éditions Baker Street ;)