A L'OMBRE DU CLOCHER - Michel DAVID

Publié le par Auryn

Tome 3 - Les amours interdites

 Le printemps 1967 s’annonce et avec lui souffle un vent nouveau qui fera virevolter le destin de plusieurs des habitants de Saint-Jacques-de-la-Rive. L’heure est au bouleversement des mœurs et des valeurs. Ce que l’on nommera plus tard la Révolution tranquille s’est bel et bien installée, malgré les répliques acerbes du curé Savard, à qui Étienne Fournier et les autres membres de la fabrique répondront sur le même ton. Le maire, Côme Crevier, ne sera pas en reste, incarnant dorénavant l’autorité dans « son » village.

Alors que tous les regards sont fixés sur Montréal et son exposition universelle, les jeunes adultes des familles Veilleux, Fournier, Hamel et Tremblay sont appelés à faire des choix. Bataille de coq, déception amoureuse, emplois prometteurs, grossesse honteuse, promesse de mariage, émancipation, perte d’enfant, tous sont emportés par le tourbillon de la vie. Nostalgiques devant tous ces changements, la génération de leurs parents se réfugie dans les souvenirs. Étrangement, la relation chaotique qu’entretiennent Bertrand Tremblay et d’André Veilleux leur rappelle celle, aussi houleuse, de leurs grands-pères Eugène et Ernest.

 

Dans ce nouvel opus, nous suivons la deuxième et troisième génération des Tremblay et des Veilleux.
 
Nous sommes dans les années soixante et la modernité est enfin arrivée à Saint-Jacques-de-la-Rive. Les agriculteurs possèdent maintenant des tracteurs et des moissonneuses pour le travail aux champs. Le travail est fait plus rapidement et ils ont donc plus de temps libre le soir, qu'ils occupent à lire le journal ou regarder la télévision.
Même s'il y a beaucoup d'évolution dans le quotidien, il y a une chose qui ne changent pas et qui font vivrent le village, ce sont les amours et les querelles de voisinage !
 
Un troisième tome que j'ai tout aussi apprécié que les autres. L'évolution et les améliorations du quotidien sont plus présents. On assiste à une ère nouvelle au niveau de l'agriculture, de l'enseignement et les femmes commencent à s'émanciper. La population commence également à s'affranchir de l'Eglise.
Il me reste en core un tome pour profiter de tout ce petit monde et voir comment les querelles ont débuté. J'ai hâte de me plonger dedans.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article