LA PETITE COUTURIÈRE DU TITANIC - Kate Alcott

Publié le par Auryn

Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l’emploie la traite comme une domestique.
Lorsqu’elle apprend qu’un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d’embarquer pour tenter l’aventure.
À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s’apprête à présenter sa nouvelle collection à New York. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, elle décide d’employer Tess.
En première classe du navire, Tess découvre un monde fastueux. Elle fait la rencontre de deux hommes, Jim, un marin, et Jack, un self-made-man américain. Mais, tandis qu’un triangle amoureux s’installe, le paquebot, sans que ses occupants s’en doutent, fonce vers un iceberg…
Réchappant à la catastrophe, Tess découvre que sa maîtresse a embarqué à bord d’un autre canot de sauvetage. Mais celle-ci a-t-elle survécu aux dépens d’autres passagers ? Elle se trouve bientôt face à un dilemme : rester fidèle à sa maîtresse ou dire ce qu’elle a découvert des circonstances du drame ?

 

Tess Collins aspire à changer de vie. Son rêve : devenir créatrice de mode. Aussi décide-t-elle d'embarquer à bord du Titanic où elle réussi à se faire engager comme femme de chambre pour la célèbre styliste Lucy Duff Gordon.
Après un début de voyage idyllique, le rêve se transforme vite en cauchemar. Tess Réussi à trouver un canot de sauvetage de justesse et plus tard retrouve les Duff Gordon à bord du Carpathia.
Arrivée à New York, Tess va pouvoir commencer une nouvelle vie, d'autant plus que Lucy Duff Gordon l'engage dans son atelier de confection. Mais le scandal du naufrage du Titanic pourrait bien assombrir tout ça.
 
Un roman qui me tentant beaucoup mais qui au final m'a un peu déçue.
 
Je m'attendais à lire une histoire basée sur la vie de Tess, surmontant les obstacles pour atteindre son rêve. Et en fait, cette partie de l'histoire passe un peu au second plan car l'auteur a décidé de se concentrer sur le procès qui a suivi le naufrage du Titanic.
Alors, c'est certes très intéressant (d'autant que je n'avais pas vraiment connaissance de ce procès), mais ne m'attendant pas à ça, j'ai trouvé que c'était un peu "longuet", malgré le petit mystère qui entoure le canot des Duff Gordon.
 
Au final, ce roman est très agréable à lire, mais il n'a répondu que partiellement à mes attentes.

 

 

 

Publié dans Romans

Commenter cet article