L'INCONNUE DU QUAI - Mary Kubica

Publié le par Auryn

La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l’aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener…
Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé,  Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ?
Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

 

En partant au travail, Heidi aperçoit une jeune sans abri avec son bébé qui essaie tant bien que mal de s'abriter du mauvais temps. A force de l'apercevoir, Heidi l'a prend en pitité et lui propose de l'héberger, elle et son bébé. A partir de là, la vie de famille de Heidi, déjà fragilisée par quelques épreuves, va prendre un tournant inattendu...
 
Voilà un polar qui me laisse perplexe une fois la dernière page tournée. Et je ne sai quoi en penser.
 
J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, la façon dont elle a mené l'intrigue. Chaque chaptire alterne entre trois protagonistes : Heidi et son mari Chris, qui nous racontent comment Willow et son bébé sont entrées dans leur vie, ce qui a changé dans leur quotidien; et il y a les chapitres concernant Willow qui elle nous raconte sa vie et comment elle en est arrivée là.
L'aspect psychologique des personnages est très détaillé. Heidi et Willow ont chacune des blessures mal cicatrisées qui vont se rouvrir à partir de cettre rencontre. Chris, lui, est spectateur de tout ça. Il sent le mal arriver, mais ne voit pas sous quel forme cela va se produire.
Tout cela donne un roman passionnant, difficile à lâcher. La tension monte au fur et à mesure des chapitres et l'on a hâte de savoir comment tout cela va se finir.
Et c'est là que je suis mitigée. La fin arrive, que je n'avais pas du tout imaginé comme ça, et celle-ci me laisse... sur ma faim. Un soufflé qui retombe d'un coup et qui me laisse dépitée. Et je ne sais pas pourquoi.
 
Malgré tout, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur et je pense lire son premier roman "Une fille parfaite" qui a eu de très bonnes critiques également.

 

 

 

 

 

Publié dans Polars et Thrillers

Commenter cet article