LE CHANT DES ESPRITS - Sarah Lark

Publié le par Auryn

Gwyneira – l’une des deux héroïnes du Pays du nuage blanc – élève sa petite-fille Kura et s’inquiète pour elle. La jeune métis de quinze ans, surnommée la reine maorie, possède un physique et une voix magnifiques qui suscitent l’admiration.
Mais, capricieuse et uniquement intéressée par la musique, Kura refuse d’assumer son rôle d’héritière de Kiward Station, le domaine familial. Gwyneira décide alors de l’envoyer en pensionnat pour lui donner une éducation stricte.
C’est alors que Kura rencontre William Martyn – le fiancé de sa cousine, la petite-fille d’Hélène – autre héroïne du Pays du nuage blanc… Le coup de foudre est réciproque. Kura et William décident de se marier, au grand dam de tous.
Kura pourra-t-elle cependant se contenter d’un rôle d’épouse alors qu’une grande carrière musicale lui est promise ?
Portée par un puissant souffle romanesque, ce roman confirme le talent d’une auteure découverte avec Le Pays du nuage blanc…

 

40 ans ont passés depuis l'arrivée de Gwyneira et Hélène en Nouvelle-Zélande. Leur amitié  a traversé le temps et les épreuves et le mariage de leurs enfants les a définitivement rapprochés.
 
Ce deuxième tome s'intéresse à leurs petites filles Elaine (la fille de Fleur et Ruben) et Kura (la fille de Paul).
Deux jeune filles que tout opposent et qui vont se retrouver en conflit à cause d'un homme. Chacune va se marier sur un coup de tête et comprendre très vite leur erreur.
Afin d'échapper à des mariages désastreux, elles vont se retrouver à errer dans le pays et essayer de se construire une nouvelle vie. Mais le passé ne s'efface pas aussi facilement.
 
On retrouve avec plaisir les personnages du premier opus et on fait connaissance de leur descendance.
Ce sont cette fois, Elaine et Kura qui vont partir à l'aventure dans un pays en pleine expension. Entre rivalité et jalousie, amour et trahison, on suite leur combat personnel pour essayer d'atteindre leur rêve et avoir une vie conforme à leur espérance.
 
Encore un très bon moment de lecture qui laisse présager un final plutôt sympathique.

 

 

Publié dans Romans

Commenter cet article