48 HEURES POUR MOURIR - Andreas GRUBER

Publié le par Auryn

À Munich, une série de meurtres abominables est perpétrée. Un maniaque fait subir à des femmes les pires tortures avant de les tuer… 48 heures plus tard.
Sabine Nemez, jeune inspectrice, se retrouve bien malgré elle mêlée à l’affaire : sa mère est l’une des victimes de ce psychopathe. Et c’est elle qui retrouve son cadavre près du grand orgue de la cathédrale Notre-Dame…
Assistée de Sneijder, un profiler doté d’un incroyable flair et d’un caractère bien trempé, elle se lance à la poursuite du tueur. Quel esprit dérangé est capable de commettre de telles atrocités, s’interrogent-ils ?
C’est alors que Sabine découvre qu’un livre pour enfants sert de modèle au criminel…

 

Sabine Nemez, commissaire de polive, arrive sur une scène de crime où la victime n'est autre que sa mère. Cette dernière a été tuée par un tueur en série qui laisse 48 heures à la famille de la victime pour trouver qui il est. Ce délai écoulé, sans réponse de leur part, elle meurt.
Bien qu'écartée de l'enquête, Sabine décide de faire équipe avec le déroutant Maarten S.Sneijder, expert au BKA. Bien vite, Sabine va se rendre compte que le tueur utilise des contes pour enfants pour scénariser ses crimes.
 
Une enquête qui ne souffre d'aucun temps mort. On avance grâce aux découvertes de Sabine, qui bien qu'écartée de l'enquête, est bien décidée à trouver le malade qui a tué sa mère. Elle s'impose donc auprès de l'inspecteur Maarten S.Sneijder, un personnage très mystérieux et plus que déroutant (et franchement, on a très envie d'en savoir plus sur lui).
Le style de l'auteur est fluide, l'intrigue très bien ficelée et du coup on tourne les pages sans s'en rendre compte.
 
Premier roman d'Andreas Gruber que je lis, mais certainement pas le dernier. D'autant plus que j'ai vu qu'il avait écrit un autre roman mettant en scène l'inspecteur Maarten S. Sneijder que j'ai vraiment envie de découvrir un peu plus.

 

Publié dans Polars et Thrillers

Commenter cet article