LA REVANCHE DU BÂTARD - Hubert de Maximy

Publié le par Auryn

Fin 1918, Marius Malaguet, comme des millions de poilus, attend la démobilisation qui n’arrive pas. Il irrite sa hiérarchie qui le réforme sous un vague prétexte médical. De retour chez lui, il retrouve Jeanne, sa compagne de toujours. Soutenu par le «Gallu», son quasi-père adoptif, il se met au travail. Cependant Marie, sa mère illettrée, part seule pour la zone de front à la recherche de Johannes Alayel, son amour d’antan et véritable père de Marius, qui est blessé à la tête. Le Gallu meurt de la grippe espagnole dans les bras de Marius. En Picardie, Marie recueille Uranie, une orpheline de huit ans, et poursuit opiniâtrement sa quête. Elle retrouve son homme, atteint d’une «obusite»…

 

1918, après une longue attente, Marius Malaguet est enfin démobilisé. Il retourne dans son village natal où l'attendent sa mère Marie, sa compagne Jeanne et "Le Gallu" son meilleur ami. La vie reprend son cours petit à petit.
Quelque temps plus tard, Marie décide de sortir de sa campagne pour retrouver son amour de jeunesse, Johannes Alayel, qui était également le bras droit de son fils Marius pendant la guerre. Une grande aventure pour cette jeune femme qui n'est jamais sortie de chez elle et n'a jamais été à l'école.
 
Voici un roman qui se lit d'une traite. L'auteur nous décrit la France à la fin des combats, après l'armistice : l'attente de la démobilisation, les hôpitaux qui sont pleins de soldats blessés. Les médecins doivent d'ailleurs faire face à de nouvelles pathologie comme "l'obusite", un stress post-traumatique ou encore comment réparer "ces gueules cassées" défigurées par les éclats d'obus.
 
J'ai beaucoup aimé suivre Marie et Marius dans cette vit post-guerre. Et j'ai hâte de me replonger dans le troisième opus.

 

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article