FELICITE (T.3 et 4) - Jean Pierre Charland

Publié le par Auryn

T.3 : Le salaire du pêché
T.4 : Une vie nouvelle
 
Au Québec à la fin du XIXe siècle, Félicité devient institutrice dans une petite paroisse. Après avoir réussi à éviter de nombreux dangers, elle échappe à la variole qui répand son lot de malheurs à Montréal. Son amitié avec Phébée et son incroyable courage seront-ils suffisants pour vaincre toutes les épreuves à venir ?

Ainsi s'achève l'émouvante saga signée Jean-Pierre Charland. Avec son héroïne au coeur doux et solitaire, il lève le voile sur un pan méconnu de l'histoire du Québec.

 

Suite et fin de la saga "Félicité". A la fin du T.2, nous l'avions laissé face à un nouveau problème : le début d'une épidémie de variole.
Cette épidémie va se propager à toute la ville, entrainant des problèmes sanitaires et financiers. Félicité va donc devoir faire des choix afin d'éviter la maladie et le chômage et mener une vie normale.
 
Le T.3 ne m'a pas complètement emballée. J'ai eu l'impression de tourner en rond. Les questions récurrentes étaient : "Dois-je me faire vacciner ou m'en remettre à Dieu ?", "L'usine a fermé à cause de l'épidémie, où vais-je trouver du travail ?".
Certes, l'auteur nous décrit des conditions sanitaires de l'époque, ainsi que les opinions de chacun. Mais sur 500 pages, ça devient répétitif.
Le T.4, en revanche, m'a beaucoup plus passionné. Félicité, grâce à son instruction, a trouvé un travail de typographe. Travail exclusiment masculin à l'époque et elle va devoir combattre contre les syndicats qui trouve cela inadmissible.
 
J'ai beaucoup aimé cette saga (même si le T.3 m'a paru très long). Les personnages sont tous attachants et j'ai pris énormément de plaisir à les suivre dans leur quotidien et découvrir la vie à Montréal à la fin du XIX ème siècle.

 

 

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article