APNEE NOIRE - Claire Favan

Publié le par Auryn

« Vêtue d’un pyjama en satin écru, la jeune femme repose dans une baignoire remplie, en position de foetus inversé. Ses mains et ses chevilles sont étroitement liées derrière son dos et elle flotte encore avec un soupçon de grâce. » A Columbia, sur la côte est des Etats-Unis, c’est la scène macabre que découvre le lieutenant Sandino. Officier intègre, c’est aussi un homme brisé depuis la disparition de sa famille. Pour mener cette enquête, il doit collaborer avec Megan Halliwell, l’agent du FBI qui a permis l’année précédente l’arrestation de Vernon Chester, un tueur psychopathe qui vient d’être exécuté. Très vite pourtant, il apparaît que ce dernier meurtre présente des ressemblances troublantes avec les crimes commis par Chester. Comment est-ce possible ? Tandis que Megan n’ose imaginer le pire, une erreur judiciaire, Sandino se concentre sur certaines incohérences. De discordes en silences la relation des deux policiers évolue, alors que chaque jour le tueur semble se rapprocher d’eux, omniprésent et insaisissable…
 
Un très bon polar, comme je les aime.
 
Tout commence de façon classique. Un meurtre peu commun est commis à Columbia. Le premier enquêteur à se retrouver sur les lieux est l'inspecteur Vince Sandino (un très bon flic qui depuis un an a sombré dans l'alcool suite à la perte de sa famille).
La méthode utilisée par le tueur rappelle beaucoup celle de Vernon Chester, un criminel exécuté il y a peu. Vince de retrouver donc à faire équipe avec Mégan Halliwell, agent du FBI, qui avait permis l'arrestation de Chester.
Très vite l'enquête va présenter des incohérences qui mettront en désaccord nos deux enquêteurs. Chacun va suivre sa piste sur cette affaire qui pourrait bien changer le fil de leur carrière.
 
Des enquêteurs attachants, une enquête qui monte crescendo jusqu'à un dénouement assez inattendu.
C'est le premier roman de Claire Favan que je lis et assurément pas le dernier. L'écriture est fluide, les dialogues collent parfaitement à l'époque, ce qui fait que l'on a aucun mal à rentrer dans l'histoire.
 
Une très bonne découverte que je dois à Plume Libre. Merci à eux.
 

Publié dans Polars et Thrillers

Commenter cet article