UN GOÛT DE CANNELLE ET D'ESPOIR - Sarah McCoy

Publié le par Auryn

 

Paru sous le titre : La bonne étoile d'Elsie aux éditions France Loisirs

 

Allemagne, 1944. Elsie Schmidt, seize ans, traverse la guerre à l’abri dans la boulangerie de ses parents et sous la protection d’un officier nazi qui la courtise. Mais lors de la soirée de Noël du Parti, elle échappe de peu à un drame grâce à un petit garçon juif. Seul et sans défense, il demande à Elsie de le cacher. Prendra-t-elle ce risque ?
Soixante ans plus tard, au Texas, près de la frontière mexicaine, la journaliste Reba Adams réalise un reportage sur la boulangerie allemande tenue par Elsie. Peu à peu, les deux femmes apprennent à se connaître et Reba comprend que la vieille dame a beaucoup plus à révéler qu’elle ne veut bien le dire. Une rencontre qui va bouleverser leurs existences…

 

La Seconde Guerre Mondiale vue à travers les yeux d'une jeune allemande.
 
Un roman qui alterne entre passé et présent. Reba, jeune journaliste américaine veut écrire un article sur le noël traditionnel allemand. Pour cela, elle décide d'interviewer Elsie, une boulangère allemande établie à El Paso.
Cela va être l'occasion pour Elsie de se remémorer le noël de 1945, en pleine Seconde Guerre Mondiale, mais qui a changé sa vie à tout jamais.
 
Voilà un roman qui a fait fléchir certaines de mes idées bien arrêtées sur la seconde guerre mondiale.
Il nous montre l'endoctrinement des allemands dans la folie du Führer. "Mein Kampf" est la nouvelle bible et tout le monde suite à la lettre tous les préceptes d'Hitler.
Grâce à une correspondance entre Elsie et sa soeur, on en apprend plus sur les lebesborn, le principe et la vie des femmes dans ces établissements. Là aussi, aucune remise en cause quant au but de cette pratique.
 
Et puis arrive ce fameux 25 décembre 1945. Le jour où Elsie fait un choix décisif qui la met en danger, elle et sa famille : sauver un jeune juif.
Commence alors pour Elsie une remise en question. Et petit à petit, elle se met à voir cette guerre comme la voit les pays ennemis et non plus comme une allemande.
 
Ce roman m'a permis de prendre conscience que tous les allemands n'étaient pas comme Hitler. Et que le peuple allemand à également subi cette guerre comme nous.
 
En tout cas, j'ai beaucoup apprécié cette lecture qui est très riche historiquement sur cette guerre qui a marqué tous les esprits et pour laquelle il est important d'entretenir le devoir de mémoire.
 
 

 

Publié dans Romans

Commenter cet article