NOCTURNE - Richard Montanari

Publié le par Auryn

1er novembre 1990. Alors qu'elle vient de triompher dans son interprétation du Carnaval des animaux, on retrouve dans sa magnifique demeure de Philadelphie la violoncelliste Christa-Marie Schönburg, près du corps ensanglanté de son psychiatre. Dans la pièce, éclairée aux chandelles, résonne le Nocturne en sol majeur de Chopin, la musicienne est à son instrument, les cordes et l'archet ruisselant du sang de sa victime. Une image que Kevin Byrne, dont c'est la première affaire, n'oubliera jamais.

1er novembre 2010. Un cadavre est retrouvé dans l'un des quartiers les plus pauvres de Philadelphie. Byrne découvre que les lieux du crime ont déjà été le théâtre d'un fait divers macabre : huit ans plus tôt, une jeune femme y a été brutalement assassinée, l'affaire n'a jamais été résolue. Coïncidence ? Quand une deuxième victime est retrouvée dans un lieu tout aussi marqué par le passé, le doute n'est plus permis : un tueur en série est en train d'exécuter un plan très précis. Plan macabre au coeur duquel se trouve la violoncelliste dont la musique funèbre hante l'esprit de Byrne... depuis vingt ans.

 

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé les inspecteurs Byrne et Balzano.
Cette fois-ci notre duo de choc est amené à enquêter sur une série de meurtres où à chaque fois le lieu du crime avait connu un fait similaire quelques années en arrière.
Nos inspecteurs n'y voient pas là une coincidence et décide de rouvrir les "cold-case" rattachés aux lieux des crimes afin de découvrir leur tueur.
 
Byrne et Balzano font partis de ces duos d'enquêteurs que j'adore. Malgré des caractères différents, ils s'entendent parfaitement bien et peuvent compter l'un sur l'autre en cas de coup dur. Et heureusement car dans cette enquêter Kevin Byrne va être mener à mal et le renvoyer dans un passé qu'il avait un peu occulté. A charge donc à Jessica Balzano de démêler le vrai du faux.
 
Une enquête sans temps mort, bien ficelée et qui laisse également un peu de place à la vie privée de nos enquêteur afin que l'on apprenne encore un peu plus de chose sur eux, ce qui les rend encore plus attachant aux yeux du lecteur.
 
Un très bon moment de lecture comme d'habitude.

 

 

Publié dans Polars et Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article