LA GUERRE DES VANITES - Marin Ledun

Publié le par Auryn

Tournon, dix mille habitants, petite ville de la vallée du Rhône recroquevillée sur elle-même et balayée par le souffle glacial du mistral. Immobile, presque éteinte. Jusqu’à ce qu’une série de suicides d’adolescents vienne perturber le fragile équilibre de la cité et libérer les vieux démons qui y sommeillent.
 
Le lieutenant Alexandre Korvine est dépêché sur place pour enquêter. Plus habitué à traquer les dealers et à pratiquer des autopsies qu’à fouiller les placards et feuilleter les albums de famille, il entame rapidement une descente aux enfers. Trois jours de chasse à l’homme qui voient la ville mourir à petit feu et entraîner ses enfants dans un processus autodestructeur. Trois jours de chaos au cours desquels Korvine, usé, hanté par son propre passé et au bord de l’explosion, se transforme en missionnaire pour tenter de percer le secret qui ronge les parents des suicidés.
 
Un secret en forme de nature morte, composé de portraits en trompe-l’œil. Mensonges par omission, suspects commis d’office, vidéos compromettantes et étranges résultats d’analyses médicales. Une guerre que Korvine doit mener seul sans jamais céder un pouce de terrain, quitte à se transformer en bombe humaine au service de la vérité. Là où précisément tout se complique…

 

La petite ville de Tournon fait l'objet d'une vague de suicides inexpliqués parmi les adolescents.
Le lieutenant Alexandre Korvine est chargé d'enquêter. Pas facile de le faire quand on est un étranger et que les habitants de la ville préfèrent se taire plutôt que de coopérer.
 
Avis mitigé pour roman. Malgré la plume de Marin Ledun que j'apprécie beaucoup, j'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire.
L'intrigue est certes très intéressante, mais je n'ai pas du tout accroché avec les personnages. Dès les premières pages, j'ai trouvé Korvine antipathique. Du coup, j'ai lu ce roman de façon très détaché, comme un article de presse, uniquement pour connaître le fin de l'histoire.
 

Publié dans Polars et Thrillers

Commenter cet article